Bahrein : de l’authenticité au cœur des Émirats Arabes Unis

On m’avait vanté les beautés de ce petit pays qui a su conserver ses aspects traditionnels… Une fois sur place, j’en ai vraiment eu pour mon argent !


Une destination de rêve

Les destinations féeriques qui font rêver ne manquent pas, mais peu sont capables de provoquer l’émotion que procure une balade à Manama. D’un côté, des buildings gigantesques qui brillent de mille feux sous le soleil ; de l’autre, une capitale qui me plonge des siècles en arrière. Ici, tout est authentique et je comprends mieux l’engouement pour ce royaume insulaire en plein Golfe Persique. À un peu plus de six heures de Paris en vol direct, je plonge dans un dépaysement total. Il y a longtemps, j’ai lu Albert Londres et ses histoires de chasseurs de perles rares… Je me suis aussi délectée des aventures d’Henry de Monfred dans cette région du monde… Mais assister à cette récolte comme elle s'est toujours pratiquée est un choc d’une incroyable intensité. La plongée sous-marine et l’exploration avec masque et tuba n’ont plus de secret pour moi. Le rêve est vraiment à portée de main en quelques clics sur Internet pour obtenir un visa… je n’ai même pas eu à me déplacer à l’ambassade.

Bahrein, ce n’est pas que le pétrole. Les perles qu’on y trouve sont parmi les plus prisées. Contrairement aux huitres qui sont immangeables tant l’eau est saumâtre ! Quant au spectacle de la construction de ces drôles de bateaux traditionnels du pays, je ne m’en lasse pas. Les dhows, ce sont des boutres locaux que les artisans façonnent sans le moindre plan. Quelle dextérité ! C’est tout simplement fascinant. Surtout avec cette chaleur…

Une histoire quatre fois millénaire

Pour prolonger l’exploration de la côte, je suis ensuite allée en taxi jusqu’au Qal'at Al Bahrain. C’est le fort dont la silhouette massive capte le regard. Là, c’est dans les civilisations anciennes que je me trouve embarquée. 4 500 ans d’histoire sur un même site ! Pas étonnant que l’Unesco en ait fait un des sites classés au Patrimoine mondial. Bahrein est une mine inépuisable pour les archéologues et la visite est un enchantement. La fin de journée est idéale pour flâner au milieu des traces du passé. Quand le ciel commence à prendre ses nuances d’oranger, la vue est à couper le souffle. Maintenant, je comprends mieux les réactions des expats qui ont choisi Bahrein. Je connaissais Dubaï et sa frénésie de temples commerciaux. Là, c’est différent, le calme est surprenant quand on privilégie les promenades loin des grands axes routiers.

Et pour reprendre des forces avant une autre journée de découverte – demain, j’ai prévu de visiter la mosquée Ahmed Al Fateh –, un petit détour par un des restaurants de Manama est un pur instant de délice. Le petit déjeuner m’a déjà éveillé les papilles avec sa profusion de foul et de thé noir. Le repas du soir est un festival de saveurs avec ses épices dont regorge le souk. Je ne suis ici que depuis deux jours, et je sens que le reste de mon séjour me réserve encore de belles surprises. Je ne suis pas certaine d’oser chevaucher les purs sangs arabes que l’on vante dans les guides touristiques, mais un tour à dos de chameau en plein désert me tente vraiment. Je rêve de voir un de ces acacias géants dont j’ai vu la photographie en préparant mon voyage.

Une chose est sûre : une escapade aux Émirats Arabes Unis en plein hiver fait partie de mes meilleurs voyages. Une provision de souvenirs éblouissants.

Chez les copains

https://www.ufeqld.org/bahrein.html
https://www.fromtherewewere.com/bahrein-decouverte-imprevue
https://www.cafe-gadagne.com/bahrein.php
https://www.sabletourisme.fr/bahrein.html



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *